Bienvenue : S'identifier |  Créer un compte
 
 
Providenz sur facebook
Providenz sur facebook
La théorie
Imprimer le produit
Envoyer par mail
Par Hånflir, Historien du culte de Regel


Les premiers mages apparurent en même temps que le culte de Tvang. Néanmoins, nul n’a commencé à théoriser la magie avant l’apparition du culte de Regel. Celui-ci a permis l’apparition de l’écriture runique, ainsi que les premières études de la magie.

Aujourd’hui encore, la magie reste mystérieuse. Néanmoins plusieurs choses sont sûr, et ont réussi à être découverte par les mages, qui ont entreposé leur savoir dans des bibliothèques aujourd’hui perdues. N’étant pas mage moi-même, je n’ai guère de connaissance en la matière, mais vais néanmoins essayer de partager les quelques connaissances acquises afin qu’elles ne se perdent pas.

Ainsi la plupart des mages tiennent pour assuré que la magie est d’essence divine. Alors que les adeptes des cultes obtiennent leur pouvoir directement de leurs dieux, les mages, quant à eux, utilisent une énergie directement présente dans la nature, et venant des dieux, le Hjelpeløshet (les mages aiment les noms compliqué… ça leur permet de faire le fier devant les non initiés).

Les mages ont appris à le manipuler et à l’utiliser afin d’obtenir des effets différents suivant la voie étudiée. Cela en étroite relation avec la prière. En effet, le Hjelpeløshet venant des dieux, les prier permet de renforcer ses pouvoirs, et surtout de stabiliser la magie.


Un autre effet de cette présence du Hjelpeløshet en nous est de nous rendre, avec l’expérience, insensible à certaines magies. Ainsi quelqu’un ayant souvent affaire à un certain type de magie verra sa résistance à cette magie se renforcer… Jusqu’à devenir, dans certains complètement insensible… ou complètement mort. De plus, la magie étant aussi présente dans les objets, il est possible de manipuler leur Hjelpeløshet afin de les enchanter.

La magie est très dangereuse, le Hjelpeløshet étant par nature versatile. Ainsi bien des mages eurent à subir des effets non désiré, et les tours de magie étaient en général situés loin, très très loin des villes… Les accidents ne sont pas rares, et ont souvent fait des victimes.

Les sorts de haut niveau peuvent, s’ils sont puissants, peuvent aussi corrompre l’esprit des mages, qui auront tendance à se prendre pour des divinités. Ces sorts ont été perdus dans l’exil, et ce n’est pas vraiment plus mal… Prions pour qu’ils ne soient pas redécouverts.
Les sphères de la magie
Imprimer le produit
Envoyer par mail
Par Hånflir, Historien du culte de Regel

Il existe six sphères de magie utilisées par les mages, mais des rumeurs parlent d’autres magies plus impies, plus dangereuses, que les expériences des mages auraient mis à jour, et dont même eux auraient eu peur, et qu’ils n’auraient jamais consigné par écrit pour que nul ne puisse jamais les utiliser. Chaque magicien est jaloux de sa sphère, la considérant comme largement supérieure à toutes les autres réunies. Il existe quelques exemples de mages s’étant diversifié, mais ils encourent le mépris des utilisateurs des sphères en question.

La sphère Elémentaire : Cette sphère est celle de la manipulation des énergies élémentaires… Eau, air, terre, feu. Principalement utilisée dans les enchantements d’objet, il paraîtrait que des puissances quasiment divine, en rapport avec les éléments, pourraient être invoqué par les sorts les plus puissants.

La sphère invocation : encore inexploré, cette sphère est en à ses balbutiements. Elle permet de créer à partir de rien ou de transporter quelque chose ou quelqu'un d'un endroit à un autre. Elle permet parfois d'obtenir le contôle de la cible invoqué ... du moins c'est ce que l'on croit

La sphère du psychisme : Sûrement la sphère la plus redoutée des mages. Elle donne en effet la faculté terrifiante d’agir sur le cerveau et l’esprit et de pouvoir manipuler l’autre sans même qu’il s’en rende compte. Certes des pouvoirs plus pacifiques comme la télépathie sont aussi compris dans cette sphère, mais en terme général, un mage psychique sera redouté et respecté.

La sphère du nécromancie : Première des magies utilisée, et la plus destructrice, elle comprend tous les sorts de combat, destructeurs et terrifiants. Nulle autre sphère ne peut venir à bout plus rapidement d’un ennemi… Ou faire sauter autant de gens en même temps.

La sphère du spiritisme : Les adeptes de cette sphère sont moins bien vu depuis l’invasion du culte de la nature. Dans le même temps c’est eux qui ont donné, en retournant les animaux contre leurs maîtres, le temps aux personnes concernées d’embarquer pour l’exil. Spécialiste de la manipulation des animaux, des arbres, de la nature, ils n’ont plus à prouver leur importance dans un continent sauvage.

La sphère d’altération : Plus récente et plus difficile des sphères découverte, elle permet de transformer la nature même d’une chose pour la transformer en autre chose. Manipulant son Hjelpeløshet afin de la changer, elle permet des changements mineurs, tel que l’affûtage d’un objet, mais aussi des changements majeurs, comme transformer un ours en mouton. Bien utilisé, elle permet aussi de permettre de ne plus ressentir la douleur ou de rendre plus fort.
La pratique
Imprimer le produit
Envoyer par mail
Comment choisir sa sphère ?

Les sorts de bases que vous maîtrisez sont ceux de la magie préférée de votre Dieu. Certaines magies parmi les plus rares se sont perdues, mais il est dit que certains pratiquants ont laissé des grimoires ou des artefacts, permettant de les comprendre et d’utiliser à nouveau ces magies.

Pour rappel, les sphères de magies privilégiées par les dieux sont :
Jartä : Invocation et psychisme
Hemlich : Altération et psychisme
Regel : Elémentaire et Nécromancie
Tvang : Nécromancie et élémentaire
Mynt : Psychisme et invocation

De plus, chaque dieu n’approuve guère une sphère de magie, et même s’il ne rejettera pas un fidèle utilisant ce type de magie, ne lui facilitera pas la tâche.
Jartä : Nécromancie
Hemlich : Invocation
Regel : Spiritisme
Tvang : Psychisme
Mynt : Aucune, tout est bon pour gagner de l’argent


Comment apprendre un sort ?

Chaque sphère à des moyens particuliers d’apprendre des sorts, moyens qu’il vous faudra connaître en jeu, mais qui suivent toujours une logique… Ainsi les adeptes du psychisme les apprendront plus facilement dans une bibliothèque. De plus, avoir un maître permet aussi d’apprendre les sorts qu’il connaît.


Comment lancer un sort ?

On clique sur l’onglet magie, afin de pouvoir puiser dans ses énergies, on choisit la cible de son sort, et ensuite on valide.


Comment récupérer ses points de magie ?

En se reposant ou en méditant, votre capacité à manipuler le Hjelpeløshet reviendra naturellement.


Comment enchanter un objet ?

Pour cela il vous faut la compétence pour enchanter les objets, ainsi que les composants nécessaire, et bien sur, l’objet en question. Enchanter un objet n’est pas réservé aux mages, tout le monde peut le faire.